Rêves d'Ailleurs

Splendeur de Russie

La Maison a figuré les grands froids de l’immensité russe, leur scintillement et la grâce cristalline de flocons joailliers. Les parures altières et toute en légèreté réinterprètent l’esprit des créations réalisées par la Maison depuis 1858 pour les grandes figures de l’Empire.


Voir le film
Autres vues

Créer c’est se souvenir

Premier joaillier français à s’installer à Moscou en 1897, Boucheron a toujours conçu des créations pour l’empire russe, ses tsars et tsarines, ainsi que pour des amateurs.

Qu’il s’agisse de couronnes, de tiares, de bijoux de tête ou d’aigrettes, la Maison a orné les grandes figures royales et aristocratiques de parures à la réalisation gracieuse et légère, s’opposant délibérément au style encombrant d’alors.

Le magicien des pierres

Le collier-tiare Splendeur de Russie s’ordonne autour de pures lignes courbées, sur lesquelles l’artisan a méticuleusement agencé plusieurs tailles et formes de diamants. Elles forment ainsi un subtil et délicat dégradé de brillance.

Les mains de Lumière

L’habileté des artisans s’illustre une nouvelle fois sur l’aigrette ajourée du collier-tiare Splendeur de Russie par l’emploi du fil couteau empierré. Cette technique consiste en un travail d’aplat de l’or, presque invisible de face pour un rendu très aérien. Utilisé par la Maison dans de nombreuses créations, l’or blanc de ce fil couteau disparaît ici totalement au profit de la kyrielle de brillants qui le sertit. Il porte comme un songe les pierres qui parent le devant du collier… ou la partie haute de la tiare, selon l’utilisation choisie, révélant une surprenante double fonctionnalité.

Le supplément d’âme

Les créations Splendeurs de Russie célèbrent l’appel d’un ailleurs sans fin, celui des immensités et ses magnifiques paysages engourdis par le givre, qui ne sont pas sans influer sur le tempérament russe.

Boucheron a souhaité figurer cette « Russie éternelle », le frisson des grands froids d’hiver, la glace cristallisée au firmament de son intensité… L’imagerie se mue alors en thème joaillier.