26 PLACE VENDÔME

FRÉDÉRIC BOUCHERON, LA CRÉATION D’UNE ADRESSE MYTHIQUE

En 1858, Frédéric Boucheron, issu d’une famille de drapiers, installe une boutique de bijoux sous l’arcade du Palais Royal, à la Galerie de Valois.
La Maison décide de s’agrandir en 1893. Alors que l’époque est encore aux salons privés en appartements, Frédéric Boucheron, intuitif et précurseur, décide de s’installer au n°26 sur rue et devient le premier joaillier contemporain de la place Vendôme.
L’adresse est merveilleusement située : précisément à l’angle de la rue de la Paix et de la Place. L’emplacement bénéficie d’une lumière exceptionnelle que les grandes arcades en marbre vert aménagées par Frédéric Boucheron accueillent tout au long de la journée et jusque tard le soir.

PLUS QU’UN HÔTEL PARTICULIER, UNE MAISON DE FAMILLE

En choisissant de s’établir 26 Place Vendôme, dans l’hôtel particulier de Nocé, Frédéric Boucheron a créé un écrin devenu monument historique en 1930. Il a su conserver et enrichir l’architecture de ce lieu intimiste et précieux. Il y a fait naître un art de vivre, en souhaitant recevoir ses clients comme s’ils étaient chez eux, au cœur même de la création. En témoigne une atmosphère particulière où se perpétue cet esprit de famille et où chaque génération succédant à Frédéric Boucheron apporte son style, sa touche. Au 26 Place Vendôme règne une ambiance si particulière qu’elle donne la sensation d’y être accueilli comme un membre de la famille.

LA HAUTE JOAILLERIE À LA FRANÇAISE

Lorsque Frédéric Boucheron fonde la Maison Boucheron en 1858, il s’affirme d’emblée comme un esprit éclairé, audacieux et visionnaire.
Son atelier, installé au-dessus de la boutique du 26 place Vendôme en 1893 est devenu un lieu mythique de la création. Depuis lors, les artisans Boucheron continuent d’inventer les contours d’une Haute Joaillerie de tradition française aussi audacieuse que libre.